La facilitation, un nouvel outil pour élaborer une stratégie de communication réussie ?

La facilitation est un ensemble de méthodes qui permet de résoudre des problématiques diverses via la co-construction. Dans cet article j’explore l’idée de s’appuyer sur cet outil pour faire de la stratégie de communication un objet commun à toute l’entreprise.

Temps de lecture : 9 min.

Au sommaire de cet article

Comprendre la facilitation

Qu’est-ce que la facilitation ?

La facilitation est un processus par lequel un facilitateur ou une facilitatrice guide un groupe de personnes pour atteindre un objectif commun. Cette personne agit comme un médiateur, encourageant la communication, la créativité et la prise de décision efficace.

Bien plus que de la simple gestion de réunion, c’est une approche structurée qui favorise la collaboration, l’inclusion, et l’engagement. En tant que chef d’entreprise ou professionnel de la communication, cela signifie que vous pouvez tirer parti de cette méthode pour optimiser votre stratégie de communication.

Les avantages de l’approche facilitatrice

Créativité décuplée :
L’un des avantages les plus remarquables de l’approche facilitatrice est la stimulation de la créativité au sein d’un groupe. Les sessions de brainstorming, par exemple, bénéficient grandement de l’intervention d’un facilitateur. Celui-ci crée un environnement propice à la libre expression des idées, sans craindre le jugement. Cela encourage les participants à explorer des pistes nouvelles et originales, souvent cruciales pour se distinguer dans un paysage de communication concurrentiel.

Améliorer la cohésion d’équipe :
La facilitation favorise également la cohésion d’équipe. En permettant à chaque membre de s’exprimer et d’être entendu, elle renforce les liens entre les participants. Une équipe qui se sent écoutée, valorisée et impliquée dans le processus est plus susceptible de travailler harmonieusement et de partager une vision commune. Cette cohésion se traduit par une mise en œuvre plus efficace de la stratégie de communication.

Gérer les conflits de façon constructive :
La communication n’est pas toujours exempte de conflits, et ceux-ci peuvent rapidement compromettre une stratégie bien élaborée. La facilitation peut jouer un rôle essentiel dans la gestion constructive de ces conflits. Le facilitateur peut aider à identifier les points de désaccord, à encourager le dialogue ouvert et à guider le groupe vers des solutions satisfaisantes pour toutes les parties. Cela évite que les conflits ne s’enveniment et dévient de l’objectif de la communication.

Prendre des décisions éclairées :
L’approche facilitatrice favorise une prise de décision éclairée. Le facilitateur peut aider à peser les avantages et les inconvénients de différentes options, à clarifier les enjeux et à guider l’équipe vers des choix stratégiques judicieux.

En fin de compte, la facilitation offre une myriade d’avantages, allant de la créativité accrue à une meilleure cohésion d’équipe, en passant par la gestion des conflits et la prise de décision éclairée. Cette approche peut véritablement transformer la manière dont une entreprise ou une organisation communique avec son public, renforçant ainsi son efficacité et son impact.

Si son utilisation dans la phase de construction de la stratégie semble aller de soi, qu’en est-il dans la phase de bilan-diagnostic ?

Les enjeux de la phase de bilan-diagnostic

Le bilan en stratégie de communication est une étape cruciale dans le processus de planification et de mise en œuvre d’une stratégie de communication. Il s’agit d’analyser et d’évaluer le contexte interne et externe de l’entreprise ainsi que l’efficacité des activités de communication mises en place pour atteindre les objectifs fixés.

Pour réussir une analyse de données dans le cadre d’une stratégie de communication et poser un diagnostic pertinent, plusieurs points clés sont à prendre en compte :

Collecter de données de qualité :

La qualité des données est fondamentale pour une analyse de communication réussie. Voici quelques considérations clés à prendre en compte lors de la collecte de données :

Définition des sources de données :
Identifiez clairement les sources de données pertinentes pour votre stratégie de communication. Cela peut inclure des données internes (comme les données des ventes ou les données du site web), des données externes (comme les données des réseaux sociaux ou les données démographiques des clients) ou une combinaison des deux.

Consistance des données :
Assurez-vous que les données sont collectées de manière cohérente et uniforme au fil du temps. Les variations dans la collecte de données peuvent entraîner des incohérences et rendre l’analyse difficile.

Validation des données :
Mettez en place des procédures de validation pour garantir que les données collectées sont précises. Cela peut impliquer des vérifications manuelles, des filtres automatiques ou des contrôles de qualité.

Protection des données :
Assurez-vous de respecter toutes les réglementations en matière de protection des données, telles que le RGPD en Europe, lors de la collecte et du stockage des données. La confidentialité des informations doit être préservée.

Développer des métriques appropriées :

Le choix des métriques appropriées est essentiel pour évaluer l’efficacité de votre stratégie de communication. Voici comment développer des métriques pertinentes :

Alignement sur les objectifs :

Les métriques doivent être directement liées aux objectifs de communication. Par exemple, si l’objectif est d’augmenter la notoriété de la marque, vous pourriez mesurer la part de voix de la marque sur les médias sociaux ou le nombre d’articles de presse.

Mesurabilité :
Assurez-vous que les métriques peuvent être mesurées de manière fiable et qu’elles sont quantifiables. Évitez les métriques vagues ou subjectives.

Pertinence à long terme :
Choisissez des métriques qui ont une pertinence à long terme. Évitez de vous concentrer uniquement sur des métriques à court terme qui pourraient ne pas refléter la réussite à long terme de la stratégie.

Indicateurs de performance clés (KPI) :
Identifiez les KPI qui sont les plus significatifs pour votre entreprise. Ce sont les métriques essentielles qui indiquent la réussite ou l’échec de votre stratégie.

Inclure des métriques qualitatives :
En plus des métriques quantitatives traditionnelles, intégrez des métriques qualitatives pour obtenir une compréhension plus profonde de l’impact de votre stratégie de communication. Les métriques qualitatives incluent des éléments tels que les commentaires des clients, les retours d’opinion, les évaluations de la réputation, les analyses de sentiment, etc.

Utilisation d’outils d’analyse adéquats :

Le choix des bons outils d’analyse de données est crucial pour tirer des enseignements de vos données de communication. Voici quelques recommandations :

Outils de visualisation :
Utilisez des outils de visualisation de données tels que Tableau, Power BI ou des logiciels de graphiques interactifs pour présenter vos données de manière claire et engageante.

Logiciels d’analyse de données :
Si vos données sont complexes, des logiciels d’analyse comme Python avec des bibliothèques telles que pandas ou des outils statistiques comme R peuvent être précieux.

Plateformes d’analyse de médias sociaux :
Si les médias sociaux font partie de votre stratégie, utilisez des plateformes d’analyse spécifiques pour suivre l’engagement, les mentions et les tendances.

Systèmes de gestion de données :
Pour stocker et gérer vos données, envisagez l’utilisation de systèmes de gestion de données (DBMS) appropriés, tels que MySQL, PostgreSQL ou des solutions cloud comme AWS S3.

Formation et compétences :
Assurez-vous que votre équipe dispose de la formation nécessaire pour utiliser efficacement ces outils. Investissez dans le développement des compétences en analyse de données.

Entretiens, baromètres et groupes de discussion :
Envisagez d’organiser des entretiens, des baromètres et des groupes de discussion avec des parties prenantes clés pour recueillir des informations qualitatives de première main. Les transcriptions de ces discussions peuvent ensuite être analysées qualitativement.

En combinant une collecte de données rigoureuse, le développement de métriques appropriées et l’utilisation d’outils d’analyse adaptés, vous serez mieux équipé pour évaluer et optimiser votre stratégie de communication de manière stratégique et fondée sur les données.L’intégration d’outils d’analyse qualitative dans votre processus d’évaluation de la stratégie de communication permet d’obtenir une image plus complète de la manière dont votre public perçoit et réagit à vos efforts de communication, ce qui peut conduire à des ajustements plus précis et efficaces dans votre stratégie globale.

La facilitation peut-elle être envisagée comme un outil supplémentaire pour améliorer la collecte d’information et son analyse ?

Les bénéfices de la facilitation dans l’élaboration d’une stratégie de communication

Favoriser la collaboration

La collaboration interne et externe est souvent essentielle dans le secteur industriel, où différents départements et partenaires peuvent être impliqués dans la chaîne de production ou de livraison. La facilitation joue un rôle clé dans la réunion de ces parties prenantes pour travailler de manière synergique sur la stratégie de communication.

Exemple concret : Imaginons une entreprise manufacturière qui souhaite lancer une nouvelle ligne de produits écologiques pour répondre à la demande croissante des consommateurs en matière de durabilité. En intégrant la facilitation, elle organise une séance de travail impliquant l’équipe de développement produit, le département marketing et des représentants des fournisseurs de matériaux durables. Grâce à la facilitation, ils parviennent à une compréhension commune des avantages du produit, des messages clés à transmettre et des rôles de chacun dans la mise en œuvre de la stratégie.

Evaluer les objectifs et les actions

Un bilan- diagnostic réussi doit évaluer la pertinence des objectifs pré-existants et l’efficacité des actions mises en place pour les atteindre. La facilitation aide à analyser puis à adapter ces objectifs.

Exemple concret : Une entreprise d’équipement de véhicules de loisirs souhaite améliorer sa visibilité en ligne pour attirer de nouveaux clients. Grâce à la facilitation, elle organise une session de planification stratégique avec son équipe marketing. Ensemble, ils analysent l’efficacité des actions mises en place, puis définissent les variables d’ajustement nécessaires pour atteindre leurs (nouveaux) objectifs. Ils élaborent ensuite un plan d’action détaillé, y compris des campagnes de marketing de contenu, des stratégies de médias sociaux et des partenariats avec des influenceurs. La facilitation permet de s’assurer que chaque étape est clairement définie, assignée et suivie.

Encourager la participation active

Lors d’une session de facilitation, chaque voix compte. En encourageant la participation active des parties prenantes internes et externes, vous obtenez une variété de perspectives précieuses sur votre entreprise, votre marché et vos concurrents. Cela permet d’obtenir une image complète de la situation actuelle.

Exemple concret : Une entreprise internationale souhaite améliorer sa communication envers les parties prenantes locales. En utilisant la facilitation, elle réunit des membres de la direction, des représentants des communautés locales et des employés pour discuter des enjeux. Chacun apporte son point de vue, ce qui permet d’identifier les défis et les opportunités de manière holistique.

Structurer la collecte de données

La facilitation propose des outils structurés pour collecter des données de manière organisée. Cela inclut des méthodes de questionnement, des techniques de cartographie et des analyses SWOT, entre autres. En utilisant ces outils, vous pouvez recueillir des informations pertinentes de manière efficace.

Exemple concret : Une entreprise de fabrication cosmétiques zéro déchets veut mieux comprendre comment sa marque est perçue par les clients et les concurrents. La facilitation est utilisée pour mener des entretiens structurés avec des clients, des distributeurs et des employés, en posant des questions clés pour recueillir des informations précieuses sur l’image de marque.

 

Facilitation et communication interne

La communication interne est un élément crucial de toute stratégie de communication d’entreprise, en particulier lorsqu’il s’agit de renforcer la marque employeur. La facilitation peut être particulièrement bénéfique pour aborder cet enjeu vital.

Exemple concret : Prenons l’exemple d’une entreprise de haute technologie qui souhaite attirer et retenir les meilleurs talents. En utilisant la facilitation, l’entreprise rassemble des représentants des ressources humaines, des employés actuels et des cadres supérieurs pour discuter de l’image de l’entreprise en tant qu’employeur. Ils explorent les forces de l’entreprise, les opportunités de développement professionnel, et les valeurs d’entreprise qui attirent les candidats. La facilitation permet de recueillir des idées et des points de vue variés, ce qui conduit à une compréhension plus profonde des atouts de l’entreprise en tant qu’employeur et renforce l’engagement des parties prenantes.

Conclusion : maximisez votre stratégie de communication grâce à la facilitation !

L’intégration de la facilitation dans la phase de bilan-diagnostic et de collecte de données de votre stratégie de communication industrielle peut transformer votre approche. Elle favorise la participation active, structure la collecte de données et stimule l’innovation dans l’analyse. Ainsi, vous obtenez une compréhension approfondie de votre entreprise et de son environnement, ce qui constitue le socle solide sur lequel construire une stratégie de communication gagnante.

Si votre entreprise est prête à réinventer sa stratégie de communication comme une chanson du top 50, alors n’attendez plus et n’hésitez pas à me contacter. Experte en stratégie de communication, je suis là pour vous guider à chaque étape du processus.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même thème