Le SWOT, votre arme fatale en stratégie de communication

La matrice SWOT est la star des écoles de commerce et autres formations. C’est un outil assez facile d’accès, et qui s’adapte à tous les types de projet. Bien travaillée elle permet de poser des diagnostics pertinents et de mettre en place des stratégies efficaces. Nous verrons dans cet article comment l’utiliser dans le cas particulier d’un salon professionnel.

Temps de lecture : 5 min.

Les outils mentionnés dans l’article :

  • Template SWOT

    Télécharger un template de SWOT 

Au sommaire de cet article

  • Comprendre le SWOT.
  • Les 6 règles d’or pour réaliser un SWOT.
  • Adapter le SWOT à un projet salon.

Comprendre le SWOT

Le sigle SWOT est un acronyme anglais pour les termes Strengths Weaknesses Opportunities et Threats, soit en français : Forces Faiblesses Opportunités Menace. Il est utilisé dans la gestion de projet pour faire des diagnostics qualitatifs. La matrice SWOT se présente le plus souvent sous la forme d’un tableau qu’on va venir remplir avec des informations le plus pertinentes possible par rapport au sujet traité.

Ce qui est chouette avec le SWOT, c’est que vous pouvez en faire pour à peu près tout, même dans votre vie privée : recherche d’emploi, repas du soir, destination des vacances, achat d’un nouveau véhicule…

 La première étape pour réaliser un SWOT est de recenser toutes les informations internes à l’entreprise : votre offre de produit (s) et services, ressources humaines, management, stratégie marketing et commerciale, ressources financières et matérielles, sous-traitants etc. Puis, d’identifier si ces informations représentent un atout pour l’entreprise ou freinent la réalisation de ses objectifs.

La deuxième étape pour réaliser un SWOT est de recenser les informations externes à l’entreprise, c’est-à-dire tout ce qui va avoir un impact sur son activité, puis d’identifier si elles représentent un levier d’action ou un risque à anticiper. L’analyse externe peu porter sur la concurrence, le marché, les clients, les fournisseurs, la législation, le contexte socio-économique, les technologies associées à votre activité etc. Pour aller plus loin sur la partie externe, vous pouvez vous inspirer – ou même réaliser – des matrices PESTEL et/ou PORTER

Exemple de matrice SWOT pour un salon professionnel

Les 6 règles d’or pour réaliser un SWOT :

  1. Définissez vos objectifs quantitatifs et qualitatifs salon en amont de la réalisation du diagnostic afin de contextualiser et cadrer la réalisation de la matrice.
    Exemple d’objectifs si votre entreprise participe à un salon professionnel : Attirer X prospects par jour sur mon stand, collecter X adresses mails de contacts qualifiés, générer X retombées média, organiser X rendez-vous avec des prescripteurs, fidéliser ses clients, se démarquer de la concurrence etc.
  2. Faites des phrases courtes. Le SWOT est un tableau de synthèse, si vous avez besoin de rédiger ou d’apporter des informations complémentaires, constituez un dossier d’annexes.
  3. Soyez factuel·le, évitez toute information de l’ordre du ressenti ou de l’intuition. Vous pouvez étayer votre contenu avec des chiffres, et lister vos sources dans une bibliographie.
  4. Hiérarchisez les informations par ordre d’importance.
  5. Réalisez une synthèse de votre matrice SWOT de quelques lignes qui compile les points principaux et concluez en listant vos problématiques à résoudre.
    Exemple concret pour un projet de conception de stand : Comment faire un stand attractif, distinctif et durable alors que mon emplacement fait 9m2, que mon budget est de 1000 euros et que mon concurrent a triplé ses investissements salon ?
  6. Ne restez pas seul·e ! Proposez à l’ensemble des parties prenantes de compléter le tableau avec vous : commerciaux, marketing, RH, et n’oubliez pas la prod, la compta 😉

Adapter le SWOT à un projet salon

Faire un SWOT ce n’est pas si pénible que ça en a l’air. Il s’agit avant tout de se poser les bonnes questions pour remplir le tableau de façon pertinente. Voici quelques exemples de questions pour remplir votre dans le cadre de votre préparation de salon.

  • INTERNE
    • Quels sont les avantages concurrentiels de mon produit / service.
    • Quels sont les outils de communication dont je dispose / ai besoin ?
  • EXTERNE
    • Mes concurrents participent-ils à ce salon ?
    • Quels sont les dispositifs de stand et d’animation mis en place par mes concurrents ?
    • Quel est l’état du marché de mon produit / service.
    • Quelles sont mes cibles salon ?

Pour creuser le sujet

> Tuto : faire un budget

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. La facilitation, un nouvel outil pour élaborer une stratégie de communication réussie ? | Stratégie de communication - […] > Le SWOT, votre arme fatale en strat de com ! […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même thème